À bientôt

Jeudi 18 Janvier 2018

Calendrier des activités

Janvier 2018
D L Ma Me J V S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Devenez Publicitaire

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faire un don

Easy Joomla Paypal Payment / Donations Module

Statistiques du site

  • Unique Visits Today57
  • Unique Visits Yesterday41
  • Visits This Week176
  • Visits Previous Week337

Activité en ligne

Nous avons 77 invités et aucun membre en ligne

MySpaceMySpace

Côte d'Ivoire: Ni Ouattara, ni Gbagbo...

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Depuis le début de la crise post-électorale qui secoue la Côte d'Ivoire, opposant l'un à l'autre les camps d'Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, nous sommes en communication avec quelques militants et militantes des droits humains et de la démocratie. Dans le prochain numéro de Vents croisés, nous comptons vous proposer un résumé des analyses faites par des Ivoiriens et Ivoiriennes en Côte d'Ivoire et à l'étranger.
De votre côté, n'hésitez pas de nous proposer n'importe quelle réflexion que vous inspire cette crise dont on craint qu'elle débouche sur des affrontements sanglants. En attendant, veuillez lire ci-dessous un court extrait d'une lettre que nous a fait parvenir un de nos correspondants résidant à Bouaké.
Chers ami(e)s de Vents croisés, Joyeux noël à vous et à tous les membres de l'équipe.
Merci de vous inquiéter pour moi et pour mon pays dont on ne sait pas ce qu'il sera demain. Ce que je puis vous dire de la crise dans mon pays n'engage que moi.
Gbagbo et Ouattara sont les deux individus les plus sinistres que le pays ait jamais connus. Il s'agit de deux égoïstes soucieux de leur propres gloire, cette vaine gloire qui conduit les individus à leur perte. Dites aux Canadiens que ni l'un ni l'autre, ne sont dignes de confiance. ouattara est le père de la rébellion qui a conduit le pays dans le gouffre.À preuve, il a aujourd'hui tous les rebelles de son coté et il vient de nommer comme premier ministre leur chef, Soro Guillaume.
Il faut avoir vécu la rébellion comme mes collègues et moi l'avons vécu, avec toutes les atrocités que cela comporte, pour comprendre pourquoi il est si difficile pour nous d'accepter sa présence au plus haut lieu de l'État.
De son côté, Gbagbo se targue de panafricanisme dans un monde où la globalisation tout comme la démocratie ne peuvent plus rester à l’écart pour n'importe quel pays aspire au développement. Il est un dictateur qui à instauré le favoritisme, la corruption, le mensonge et la médiocrité à tous les niveaux de l'administration Gbagbo n'est rien d'autre qu'un dictateur qui ne veut pas se défaire de son pouvoir mal acquis, cette mauvaise acquisition du pouvoir en 2OOO est la cause de tout ce qui se passe dans ce pays. Il mérite de quitter le pouvoir sans délai, comme le souhaite la communauté internationale qui, en le disant, s'ingère dans les affaires de politique intérieure de la Côte d'Ivoire.
Je n'ai pas d'avis à vous donner à ce propos. Je veux simplement partager cette préoccupation avec vous: Que vaut l’ingérence de la communauté internationale face à un peuple qui se meurt.
L'ONU a-t-elle le droit de nous laisser à la solde de deux fous sans aucun souci de bien-être du peuple et prêts à en faire de la chair à canon ?
Priez pour nous!.
Vous me souhaitez un Joyeux Noël. Mais sachez que , depuis dix ans, nous ne savons plus ce que signifie Noël.
La paix, chez vous!

Votre ami,
Enseignant à Bouaké
MySpaceMySpace

logo nous avons lu2

Les éditions passées

no_23.jpg

Suggestions de lecture

l'humanitaire

 


 

Open source productions