À bientôt

Jeudi 18 Janvier 2018

Calendrier des activités

Janvier 2018
D L Ma Me J V S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Devenez Publicitaire

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faire un don

Easy Joomla Paypal Payment / Donations Module

Statistiques du site

  • Unique Visits Today57
  • Unique Visits Yesterday41
  • Visits This Week177
  • Visits Previous Week337

Activité en ligne

Nous avons 60 invités et aucun membre en ligne

MySpaceMySpace

Une Humanité qui perd ses repères

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Depuis au moins cinq ou six millénaires, avec le développement de l'agriculture, l'humanité s'était peu à peu sédentarisée, pour le meilleur et pour lepire. Certaines contraintes géographiques spéciales, relatives surtout à l'élevage du bétail, à la chasse et à des climats extrêmes ont maintenu plus longtemps l'existence de civilisations nomades, mais celles-ci avaient su développer leurs règles de vie, donnant à leurs membres les repères culturels ou relationnels dont la plupart des êtres humains ont besoin pour s'épanouir dans au moins une relative tranquillité d'esprit. Des emplois sta- bles, fussent-ils saisonniers, leur servaient souvent de repères.

De toute façon, pour les sédentaires, il fallait quand même faire face aux imprévus, tempêtes, sécheresses, famines, épidémies. Les grandes épidémies du Moyen-Âge en Europe étaient plus meurtrières que l'ébola, mais on a le sentiment que les populations affectées arrivaient à trouver le temps de reprendre confiance en la vie entre les épisodes extrêmes.

SVP vous abonner pour lire la suite
MySpaceMySpace
Open source productions