À bientôt

Dimanche 21 Janvier 2018

Calendrier des activités

Janvier 2018
D L Ma Me J V S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Devenez Publicitaire

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faire un don

Easy Joomla Paypal Payment / Donations Module

Statistiques du site

  • Unique Visits Today29
  • Unique Visits Yesterday21
  • Visits This Week173
  • Visits Previous Week258

Activité en ligne

Nous avons 2 invités et aucun membre en ligne

MySpaceMySpace

Les institutions de Bretton Woods et le système économique international

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

C'est à Bretton Woods, une agglomération située dans l'état du New Hampshire, aux États-Unis d'Amérique que 44 pays conviennent en 1944 à mettre en place un nouveau système monétaire. Nous sommes alors en pleine deuxième guerre mondiale et la victoire des alliés est encore incertaine. Mais il faut songer à financer la reconstruction des économies ravagées, une fois la guerre terminée et aussi promouvoir la stabilité économique. C'est au cours de cette conférence qui s'est tenue du 1er au 22 juillet 1944 que sont rédigés les statuts du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque internationale pour la Reconstruction et le Développement (Banque mondiale). Ces deux institutions qui établissent leurs sièges à Washington, DC, vont devenir opérationnelles en 1946.

Le FMI s'occupe essentiellement des affaires monétaires et des politiques macro-économiques tandis que la Banque mondiale est concentrée sur la lutte contre la pauvreté. Les deux institutions coopèrent étroitement. Chacune informe, en  principe, l'autre régulièrement des études, des activités  et des programmes dans les pays membres. Elles tiennent aussi des assemblées annuelles conjointes. Depuis que la Banque mondiale s'est investie dans le financement des prêts d'ajustement structurel, force est de constater que c'est le FMI qui lui dicte sa loi partant de l'idée que tout problème structurel a un impact sur le comportement global de l'économie.

1. Objectifs du FMI

Au regard des statuts de base, la mission du FMI est de :

  • promouvoir la coopération monétaire internationale au moyen d'une institution permanente fournissant un mécanisme de consultation et de collaboration  en ce qui concerne les problèmes monétaires internationaux ;
  • faciliter l'expansion et l'accroissement harmonieux du commerce international et contribuer aussi à l'instauration et au maintien de niveaux élevés d'emploi et de revenu réel et au développement des ressources productives de tous ses membres, objectifs premiers de la politique économique;
  • promouvoir la stabilité de changes, maintenir entre les membres des dispositions de change ordonnées et éviter les dépréciations concurrentielles des changes ;
  • aider à établir un système multilatéral de règlement des transactions courantes entre les membres  et à éliminer les restrictions de change qui entravent le développement du commerce mondial ;
  • donner confiance aux membres en mettant les ressources générales du Fonds temporairement à leur disposition, moyennant des garanties adéquates, leur fournissant ainsi la possibilité de corriger les déséquilibres de leurs balances des paiements sans recourir à des mesures préjudiciables à la prospérité nationale ou internationale ;
  • conformément à ce qui précède, abréger la durée et réduire l'ampleur des déséquilibres des balances des paiements des membres.

Le siège social du FMI se trouve à Washington, DC, depuis sa création, car les statuts stipulent que le siège du Fonds soit établi sur le territoire du membre dont la quote-part est la plus élevée. Il s'agit en l'occurrence des États-Unis d'Amérique. Ce pays dont la quote-part s'élève actuellement à 17,46 % dispose par ailleurs du droit de veto sur les décisions du Conseil d'administration.

2. Mission de la Banque mondiale

Comme je l'ai dit plus haut, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en vue de financer le développement des économies ravagées par la deuxième guerre mondiale. Mais au fil du temps, sa mission a évolué. Elle  se concentre maintenant sur la réduction de la pauvreté dans le monde (éducation, santé, allègement de la dette extérieure, préservation de la biodiversité) et la lutte contre le SIDA. Depuis les années 1980, la Banque mondiale ne se limite plus seulement au financement des projets, elle s'est aussi investie dans le financement des programmes d'ajustement structurel avec l'aval du FMI. Avec l'évolution de sa mission, de nouvelles institutions qui lui sont liées sont créées. La Banque mondiale comprend aujourd'hui en son sein :

  • La Banque internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) qui consent des prêts aux pays à revenu intermédiaire et aux pays pauvres solvables.
  • L'Association internationale de Développement (IDA) qui consent des prêts sans intérêts aux pays les plus pauvres.
  • La Société financière internationale (SFI), spécialisée dans le financement des investissements dans le secteur privé.
  • L'Agence multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA) chargée de garantir les investissements étrangers dans les pays en voie de développement contre les risques non commerciaux.
  • Le Centre international des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI) qui règle les différends qui peuvent opposer plusieurs pays.

Pour être membre de la Banque mondiale, tout pays est tenu, au préalable, d'adhérer  au FMI et de s'engager à respecter certaines règles de conduite courante en matière de finances internationales. La BIRD compte actuellement 184 pays membres, l'IDA détient 163, la SFI a 175, la MIGA dispose de 158 et le CIRDI possède 134. Pour financer les projets de développement, la Banque mondiale emprunte des ressources sur les marchés financiers internationaux. Elle procède aussi à la reconstitution des ressources IDA à faible taux d'intérêt,  tous les trois ans, qui proviennent des contributions des pays les plus riches.

(…)

MySpaceMySpace

logo nous avons lu2

Les éditions passées

no_25.jpg

Suggestions de lecture

l'humanitaire

 


 

Open source productions